Paroisse Saints Pierre et Paul (Wauthier-Braine)

Église Saints Pierre et Paul

Grand-Place - Wauthier-Braine

 

 

 

Vous préparez votre mariage, ...


Vous attendez un bébé, vous souhaitez  préparer son baptême ...


Votre enfant a 7 ou 11 ans, il entre en 2ème  ou en 4ème année primaire et vous souhaitez qu'il fasse sa première communion ou sa profession de foi ...


Prenez contact avec
Innocent Ngoy Bidiku,
curé de notre paroisse :
GSM : 0479.88.08.75
Tél. : 02/366.36.79

 

 

Les horaires des messes

Dimanche à 9h15

Le 3ème dimanche du mois à 10h00 (messe des familles)

 

                

Les messes du mois de juillet pour les paroisses de Wauthier-Braine et de Noucelles se dérouleront en commun à Wauthier-Braine à 09.15

Les messes du mois d'août pour les paroisses de Wauthier-Braine et de Noucelles se dérouleront en commun à Noucelles à 09.15

Se rendre à l'église Saints Pierre et Paul ?


 

Historique

 

Si ce n’est par une mention du XIème siècle, citant un oratoire dédié à Sainte Aldegonde, la paroisse de Wauthier-Braine n’entre dans l’histoire qu’avec la fondation, vers 1220, d’une abbaye de cisterciennes gratifiée par Henri, fils de Gilles seigneur de Braine.
Un manuscrit du XIème siècle lié à l’existence d’un oratoire dédié à Sainte Aldegonde au Moyen Age laisse supposer que le chapitre de Maubeuge (dédié à cette sainte) détenait le patronat de cette église mère avant sa constitution en personnat dont les biens furent réunis à la cure en 1629 et la collation de la dîme cédée à l’évêché. Une chapellenie dédiée à Notre Dame y était chargée d’une messe hebdomadaire en 1787.

La paroisse fit successivement partie du doyenné de Hal dans l’évêché de Cambrai et du doyenné de Nivelles dans le nouveau diocèse de Namur après 1559. Le concordat de 1801 la rangea parmi les succursales de l’église de Braine l’Alleud dans l’évêché de Malines.

L’église du temps de Blondeau (XVIIIème siècle), qui présentait une architecture très ancienne, fut remplacée en 1829 par une nouvelle construction néo-classique, sur les plans de l’architecte Moreau.

Cet édifice de brique en forme de croix latine (ou basilique) comprend 3 nefs de canes. Le clocher carré, qui précède la grande nef voûtée en plein cintre, supporte un clocheton coiffé d’une petite flèche quadrangulaire. Un maître-autel dédié aux saints patrons, deux autres dédiés à la Vierge et à Sainte Anne, une cuve de fonts baptismaux romans du XIIème siècle (en pierre bleue, ornés de quatre têtes d’angle avec un couvercle en laiton datant de 1656), une vieille statue de Saint Antoine (du XVIème  siècle) et un vitrail offert par les paroissiens meublaient l’intérieur..

Une procession en l’honneur de Saint Roch sortait jadis aux fêtes de septembre.

La cure (1772), monument classé, est située à côté de l'église et est représentative de l’architecture wallonne.